French

Appel à contributions

COLLOQUE MARIE NIMIER

en présence de l’auteur

Texte et contexte : historique, politique, érotique

Centre for the Study of Contemporary Women’s Writing, Institute of Modern Languages Research, Senate House, Université de Londres

le 2 juin 2017

L’œuvre de Marie Nimier ne cesse de s’élargir depuis la publication de son premier roman Sirène il y a plus de trente ans, évoluant avec une aise apparente entre fictions et autofictions (treize romans), contes pour enfants, pièces de théâtre, textes de chansons…  Ce colloque cherchera à situer les textes de Nimier dans leurs contextes multiples, en tenant compte soit de la place qu’occupe tel ou tel ouvrage au sein de l’œuvre multiforme de l’auteur, soit de ses écrits comme reflets et critiques de l’actualité culturelle et sociale.

 La question notamment de leur relation avec les problématiques et les projets d’écriture d’autres écrivain(e)s de notre époque est largement ouverte.

Trois dimensions clefs sont proposées, qui, considérés séparément ou dans leurs relations l’une avec l’autre, pourraient servir à orienter des contributions éventuelles:  historique, politique, érotique :

  historique dans le sens où le récit cherche à constituer une histoire, qui ira parfois puiser ses formes et ses conventions chez des modèles courants tout en les renouvelant ou les interrogeant: (auto)biographie, policier, quête initiatique, pornographie… ;

 politique dans la mesure où les textes de Nimier nous parlent de relations de pouvoir, au niveau social, familial, interpersonnel, en tant que moyens d’ordonner, de contraindre, voire de faire violence; et

 érotique dans les modes de représentation de sexualités hétéro ou queer qui dynamisent ses récits, et qui font que le désir manifeste ou implicite fournit un climat où évoluent ses récits et son écriture même.

Nous sollicitons des propositions de communication (en français ou en anglais) – résumé (200‐250 mots) à envoyer avant la fin de janvier 2017 à ana.de.medeiros@kcl.ac.uk ou djg1@st‐ andrews.ac.uk , à qui on peut demander aussi tout renseignement supplémentaire (David Gascoigne (Université de St Andrews, Ecosse) ; Ana de Medeiros (King’s College, London))

Recent Posts